Fonds souverain : les enfants d’abord ?

10H45 à 12H15 – Amphithéâtre du Kempinski Hôtel

En quête de visibilité sur l’avenir pays, l’investisseur cherche des repères clairs avant de s’engager, le Fonds souverain est une des réponses à ses préoccupations. Le fonds souverain est l’un des instruments financiers clés ayant permis à de nombreux Etats, en Afrique ou ailleurs, de consolider la rente « matières premières » en rente durable et en levier de développement pérenne. Gage d’une solidarité trans-générationnelle face à l’épuisement programmé des matières premières, gage de stabilité par rapport aux aléas de la bourse, il est de surcroît gage de confiance face aux créanciers internationaux. Par ailleurs, et chacun le sait, une politique de « Local content » digne de ce nom exige la mise en oeuvre d’un plan stratégique structuré de développement sur plusieurs décennies.Véhicules financiers particulièrement bien adaptés à la montée en puissance d’une politique allant dans ce sens, les fonds souverains sont très certainement l’outil essentiel de sa mise en oeuvre.

Introduction

Celestin Mukeba

Modérateur

Alain Kahasha

Intervenants

S.E Henry Yav, Ministre des Finances
S.E Déogratias Mutombo, Gouverneur de la Banque Centrale de la RDC
Fred Wandey, Manager IFC Washington (Sous réserve)
Albert Yuma, PCA Gécamines et Président FEC
Justin Chinyanta, Président et Chef de la direction de Loita
Holdings Corporation Africa, vice-président HSBC Equator Bank, vice-président Citibank/Citicorp

 

Sultani Makutano 4

2 Days Pass

Accéder aux tables rondes, plénières, etc.